Animateur-nature.com

Connaissances et outils pédagogiques pour l'éducation à l'environnement

Retour au sommaire du site
Flore méditerranéenne et autres plantes - L'utilisation d'une clé de détermination 1 / 2 / 3 / 4

Une expérience de classe ou de terrain :
L'utilisation d'une clé de détermination

Les clés de déterminations sont une des meilleures façons de pousser les élèves vers l'observation des plantes et ainsi leur apprendre à reconnaître les plantes de notre flore ou tout autre sujet. Cependant, l' utilisation d'un ouvrage riche en espèces, aussi bien fait soit-il, rend la recherche longue et les retours en arrière très compliqués. En bref, elle peut devenir un gros flop où on doit faire face, à côté de l'élève, à la recherche d'une plante qui n'est peut être même pas au bout des ramifications.

Alors, comment travailler sur des clés de déterminations sans dégouter vos têtes pensantes ou se retrouver soi-même perdu dans les ramifications ? Faites tout vous-même ou trichez un peu. Voici deux méthodes testées et approuvées.

1. La clé construite avec les élèves (classe à partir du CE2 ) - Durée 1h30 environ

L'activité se fait en classe et se prépare sur la colline près de chez vous. Ramassez une série d'échantillons réunissant ces trois qualités : caractéristiques de votre environnement, similitudes entre deux espèces et particularité spécifique nette. Pour mon activité j'ai choisi : chêne vert (échantillons aux feuilles piquantes), chêne kermès, ciste cotonneux (ciste blanc), chèvrefeuille des Baléares, thym, asperge sauvage, romarin et pin d'Alep. En tout huit plantes, pas une de plus.

Premier secret : la bonne répartition des plantes dans la classe

La bonne répartition des plantes sur les tables va être très importante pour la réussite de votre clé. Assurez-vous que les élèves proches ont des plantes proches dans la forme des feuilles comme, par exemple, le chêne kermès et le chêne vert, le chèvrefeuille des Baléares et le ciste, le thym et l'asperge sauvage, le romarin et le pin d'Alep. Utilisez votre tableau pour y disposer les huit plantes fixées par des aimants ou de la "patafix". Faites tout cela avant l'arrivée des élèves au cours d'une récréation par exemple.

Les outils de l'observation des plantes.

On peut commencer la séance par une introduction sur l'utilisation de nos sens pour observer une plante. On fait un petit tour de table pour demander comment les élèves pourraient décrire leur plante : c'est là que vont ressortir les mots : grand, petit, piquant, doux, vert, qui sent bon..etc. On propose alors aux élèves d'utiliser ces critères pour élaborer un outil qui servira à séparer les plantes et retrouver leur nom sans se tromper : la clé de détermination.

Après l'introduction on attaque le vif du sujet, comment savoir si la feuille de la plante de Théo est plus grande que celle de Chloé si on ne peut pas les mettre côte à côte ? L'utilisation d'une règle sera la solution à notre problème, mais que va-ton mesurer ? lire la suite...



visiteurs depuis le 02/12/2007

A l'exception des téléchargements, l'utilisation des illustrations et photographies de ce site est interdite sans autorisation préalable
Sitinstit Planete enseignant