La lycose de Narbonne


La lycose de Narbonne, prédateur discret des pelouses

Lycose de Narbonne
Lycose de Narbonne
près de son trou

C'est au Plan d'Aups dans le Var il y a une douzaine d'années, accompagné d'un passionné de reptiles, que je fis connaissance avec ma première Lycose de Narbonne. Cela faisait déjà plusieurs années que je me rendais sur ce terrain, à la recherche d'insectes et pourtant il fallut un oeil extérieur pour m'apercevoir de la présence de nombreux terriers. Plus tard je découvris l'araignée dans un champ planté par des chasseurs dans le massif du Garlaban et surtout dans la grande pelouse entre l'adret de Sainte-Victoire et le plateau du Cengle. Depuis, pas une fois je n'ai manqué de parler des fauves à 8 pattes aux groupes que j'ai guidés à ces endroits.

La cousine des mygales.
Lycose de Narbonne
Lycose de Narbonne
dans les herbes

La lycose de Narbonne est une de nos plus grosses araignées. Elle vit dans les pelouses sèches où elle creuse un terrier d'une vingtaine de centimètres de profondeur dont l'orifice circulaire atteindra lorsqu'elle est adulte le diamètre d'un bouchon d'eau minérale. Rappelant une mygale, son corps qui peut atteindre 3 cm (sans les pattes) est gris dessus avec un motif ressemblant à des chevrons sur l'abdomen. Le dessous est noir. L'Hogna radiata, espèce proche en taille et en forme ne creuse aucun terrier et à une teinte générale brune et un motif à peine visible sur l'abdomen.

Vie nocturne.

Longuement étudiée par Jean Henri Fabre voici le cycle vie de la lycose de Narbonne. C'est au fond de son abri, que la lycose passe une grande partie de la journée, étant active surtout aux heures les moins chaudes et la nuit. Elle chasse les sauterelles, criquets, grillons et cloportes.

entrée du terrier
entrée du terrier
Reproduction.

C'est en été que les couples se forment, la rencontre et l'accouplement se font la nuit à l'extérieur du terrier. Plus tard, la femelle pondra ses oeufs, encore une fois à l'extérieur du terrier sur une toile spécialement confectionnée qu'elle coupera et repliera pour en faire son cocon. À l'intérieur ce sont 100 à 200 oeufs qu'elle transportera. Ce cocon ne quittera plus la femelle et restera attaché sous l'abdomen.

La lycose et ses petits
sur l'abdomen
La garde des petits

Pour accélérer l'éclosion, la lycose femelle exposera régulièrement son abdomen au soleil, la tête tournée vers le terrier. C'est à la fin de l'été qu'a lieu la naissance et les petits montent immédiatement sur l'abdomen de la femelle. Ils resteront sur elle jusqu'à la fin de l'hiver et, pendant toute cette période, ne s'alimenteront pas et seront régulièrement réchauffés par la femelle au soleil.

La dispersion des jeunes.

Au mois de mars, les petites araignées abandonnent l'abdomen de la mère pour prendre de la hauteur, sur les buissons d'où elles se disperseront en lançant des fils de soie au hasard. Chaque petite lycose va ainsi pouvoir gagner un nouveau territoire de chasse. La femelle, quant à elle, reprend sa vie d'adulte. La lycose peut vivre ainsi plusieurs années (5 ans d'après J. H. Fabre)