Reproduction du pin d'Alep


Reproduction du pin d'Alep (Pinus halepensis).

C'est en avril que les pins d'Alep Pinus halepensis commencent leur floraison, d'abord près du littoral, les adrets puis le reste du sud de la France.

Reproduction du pin d'Alep
Ouverture des cônes mâles.

Les fleurs du pin sont de deux sortes, les fleurs mâles et les femelles.

Cônes mâles

Les fleurs mâles ou cônes mâles, orange, sont très nombreuses et portées sur de nombreux rameaux. Ils déversent dans les airs une quantité énorme de pollen qui arrive loin des forêts pouvant provoquer des allergies dans les villes.

Après avoir libéré leur pollen, les cônes mâles tombent et on les retrouve, longtemps après, aux pieds des arbres dans la litière.

Réception du pollen par les fleurs femelles.
Cône femelle

La grande quantité de pollen assure le succès de sa rencontre avec les cônes femelles situés à l'extrémité des rameaux de l'année. Chez les pins, contrairement aux plantes à fleurs, le fruit se développe avec ou sans fécondation, le nombre de graines que contient la pomme de pin dépend par contre du succès de la pollinisation.

De la fleur à la pomme de pin.

Il faudra deux années pour que la petite fleur femelle se transforme en une pomme de pin mûre prête à s'ouvrir. Au printemps on trouve sur les pins trois tailles de cônes, les petits cônes femelles de l'année à l'extrémité des rameaux, les cônes devenus fruits de l'année précédente, de taille moyenne, situés en dessous des fleurs, placés sur le côté. La distance entre les deux cônes illustre la croissance du rameau en une année.

Ouverture des cônes.

Arrivés à maturité, la chaleur fait s'ouvrir les cônes. Les graines qui portent une longue aile sont emportées par le vent et sont ainsi disséminées loin de l'arbre. Ces graines donnent naissance à une plantule qui peut alors devenir à son tour un arbre et le cycle recommence.